AGPsy - Association Grenobloise de Psychanalyse

agpsy.spp@gmail.com / BP 424, 38018 Grenoble Cedex

LE DÉVELOPPEMENT DE LA CRISE SANITAIRE NOUS FAIT ÊTRE TRÈS VIGILANTS QUANT À LA REPRISE DE NOS ACTIVITÉS POUR GARANTIR LE MAXIMUM DE SÉCURITÉ POUR LES PARTICIPANTS À NOS MANIFESTATIONS SCIENTIFIQUES. CERTAINES SERONT EN DISTANTIELLES, D’AUTRES EN PRÉSENTIELLES À LA MDA, EN FONCTION DES CONDITIONS SANITAIRES DU MOMENT (QUI PEUVENT RAPIDEMENT EVOLUER).
- 
- IL EST DONC FORTEMENT CONSEILLÉ, AVANT CHAQUE PARTICIPATION, DE CONSULTER LES INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES DANS CHAQUE RUBRIQUE (conférences, séminaires et groupes d’échange clinique)

***

Pour accéder aux divers documents dont les bulletins d’inscriptions/téléchargement, cliquer sur le sigle de la sphinge

Programme 2019-2020

Pré-programme 2021

L’Association Grenobloise de Psychanalyse (AGPSY), fondée au début des années 1980, regroupe des psychanalystes de la région grenobloise membres de la Société Psychanalytique de Paris et de l’Association Psychanalytique Internationale (API, fondé par Freud en 1910).

Thème des deux années à venir (2020-2021) :
- LA CONSTRUCTION DU LIEN ET SON ADVENIR CLINIQUE

Notre appareil psychique, qui prend forme dès avant la naissance, aura pour travail de lier perceptions et vécus corporels aux excitations pulsionnelles afin d’en contenir la libre circulation et de relier les représentations signifiantes entre elles. Ainsi se construit progressivement la trame en devenir du sujet tout en limitant les débordements par les agirs (somatique, passage à l’acte). Ce travail de liaison commence à se constituer dans la rencontre du bébé et de son environnement premier. Il constitue l’aube des liens qui se développeront tout au long de l’existence.
- Nous proposons pour cette année de réfléchir à la notion de lien et à sa construction dans la dynamique de cette rencontre primordiale, d’en comprendre le développement, son advenir et ses écueils dans le temps de la vie, dans le cadre familial puis sociétal. Nous approcherons les incidences cliniques, psychopathologiques et thérapeutiques que la notion de lien révèle, et particulièrement dans le cadre du transfert.

Sur cette période, trois demi-journées (samedi matin de 9h30 à 12h30) avaient été prévues animées successivement par le Pr Bernard Golse, le Dr André Carel et le Pr René Roussillon qui devaient développer leurs approches du thème de l’année. Une première partie de la matinée centrée sur leurs apports ; une seconde centrée sur la clinique et discutée par eux. Entre chacune de ces séquences une soirée débat devait avoir lieu (Maison des Associations, le mercredi de 19h30 à 21h) où devaient être reprises, discutées et éventuellement élargies les notions proposées par le conférencier. Seule celle animée par le Pr Bernard Golse a pu se tenir le 16 novembre 2019 comme prévu. Pour les deux autres, la crise sanitaire nous a obligés d’en différer la tenue et l’incertitude de septembre nous fait différer leur programmation sur 2021.
- 
- Les deux conférences restantes, celles d’André Carel et de René Roussillon seront donc reprogrammées dans le premier semestre 2021, avec leurs "reprises" (un mercredi de 19h30 à 21h) ouvertes aux participants et permettant que tout participant intéressé puisse venir questionner les apports de nos invités en lien avec leurs préoccupations cliniques quotidiennes.

Voir propositions de programme en pages intérieures

- Samedi 16 novembre 2019 : Pr Bernard GOLSE
- Samedi 4 avril 2020 : Dr André CAREL *ANNULÉ et Reporté*
- Samedi 7 novembre 2020 : Pr. René ROUSSILLON *Reporté*

Documents joints